mercredi 21 décembre 2016

Petit extrait du tome 4. Bonne lecture!

Pam: 

— Nash et toi étiez proches, non? demande Tia.

— On était toujours ensemble jusqu’à ce que le secondaire commence, école de filles oblige. Nous nous rencontrions pour diner… au début. Les garçons et les filles étaient dans des pavillons séparés, mais reliés au même établissement. Mais tu sais, les garçons c’est influençable et j’ai été bien vite relayée au banc des seconds choix. Nash a changé; il est devenu plus téméraire, il s’est fait d’autres amis et éventuellement, je ne le voyais que le week-end. Sans voiture, trop jeune pour conduire et loin de tout, nous étions un peu pris tous les deux. 

— Et toi, tu n’as pas changé?

— Non et c’est là le problème… Je n’ai jamais fait partie des gens populaires. Regarde-moi : maigrichonne, habillée en garçon, une sainte horreur du maquillage, ajoute à ça que j’avais toujours le nez dans mes livres et une gêne maladive. Et bien, il ne me manquait que les lunettes pour être la parfaite intello!

— Et là! Je te rappelle que nous sommes jumelles! 

— Je ne te dis pas que j’étais laide, mais plutôt antisociale.

— Tu as changé Pam, depuis que je te connais, tu n’es plus cette personne!

— C’est vrai, mais c’est trop tard maintenant…

Pour ne pas continuer sur cette voie et garder secrets mes sentiments, je change de sujet en ouvrant la porte du bâtiment des animaux.

— Tia, je te présente Rhéa, ma jument, son poulain Zeus et son papa, l’étalon Cronos!

— Ce n’est pas des noms de dieux grecs ça?

— Oui! Randalf a acheté Rhéa et Cronos dans ma passe mythologie, mon côté nerd de l’époque!

— Ah! Je vois! répond-elle en souriant pour se moquer. Ne t’en fais pas, j’ai rebaptisé les hamsters de l’école selon les livres de Harry Potter : Hermione, Harry, Neville et même Doby, ce pauvre rongeur était tellement laid qu’il en devenait beau!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire