mercredi 20 avril 2016

Tome 3 - Chapitre 11

Il referme la porte de la toilette derrière lui, enlève son manteau et déboutonne sa chemise, pendant que je m’active à tremper une serviette pour nettoyer sa blessure. 

— Tu n’as pas bu de sang avant de partir, Luca? Ta coupure ne guérit pas! Tiens, prends le mien, faut que ça arrête de saigner si nous voulons être discrets; c’n'est pas le moment d’avoir ce genre de problèmes!

— Non, je n’ai pas eu le temps; l’arrivée des parents a bousculé pas mal de choses. Merci, Tia, dit-il, en mordant mon poignet.

— Il n’y a pas de quoi!

L’autre côté de la porte, j’entends quelqu’un approcher.

— C'est Bru. Vous allez bien?

Je lui ouvre en le pressant d’entrer et lui demande:

— Un chandail! J’ai besoin d’un chandail pour Luca.

Ce dernier entre, enlève son manteau, retire son gilet à manches longues et le donne à Luca.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire